FAQ

Quel intérêt pour un demandeur d’emploi de suivre le parcours de l’Arche Aux Innovateurs ?

Pour le demandeur d’emploi, l’intérêt est multiple : par son inscription, il a accès :

  • A un réseau pour discuter une idée, mettre en place un projet d’innovation, plus tard valoriser ses réalisations auprès d’employeurs potentiels.
  • A un lieu pour concevoir un produit, un service.
  • A des ressources pour se former, être guidé, coaché dans sa démarche

  • A un ensemble de partenaires de l'Arche (CCSTI, Coworks... 

Il pourra à terme mobiliser son Compte Personnel de Formation pour cet accompagnement.

 

Combien ça coute pour un bénéficiaire (demandeur d’emploi ou personne en évolution professionnelle) ?

Le coût dépend de la formule choisie et du statut du stagiaire.

Les moyens de financement mobilisables sont notamment le CPF.

 

Quel intérêt pour les sponsors et financeurs, quel coût ?

  • Pour une entreprise, l’intérêt d’être sponsor de l’Arche aux Innovateurs est lié globalement à sa démarche RSE ; elle soutient financièrement et par son engagement une initiative solidaire et sociale d’intérêt général ; exceptionnellement, elle peut orienter des personnels ayant terminé leur mission (fin de CDD, fin de stages….) vers l’Association, montrant ainsi son attachement à l’insertion. Le coût, variable selon la taille de l’entreprise, est de l’ordre de quelques centaines d’euros par an.
  • Pour une TPE, l’intérêt, au-delà d’une démarche RSE, est aussi de tester une idée à moindre coût, en réalisant un premier objet concrétisant l’idée, éventuellement en réunissant des fonds en crowdfunding pour aller plus loin avant de vendre en e commerce.
  • Pour une collectivité, l’intérêt d’être sponsor ou membre associé est lié à une mission de type développement économique, insertion……Le soutien de l’Arche aux Innovateurs, financier et moral, lui permet de déployer ses missions, d’innover. Le coût est discuté au cas par cas, le financement devant permettre la réalisation d’une partie des investissements et d’une partie du fonctionnement.
  • Pour les organismes nationaux, régionaux et locaux liés à l’insertion et à l’emploi, l’intérêt est lié à la capacité de l’Association de faciliter le retour à l’emploi par la mise en œuvre de démarches concrètes d’innovation et de création de valeur. Le côut est discuté au cas par cas, l’utilisation de la ressource étant plutôt fléchée vers le financement de la création / maintenance des outils et de la formation.
  • Pour une personne physique (bénévole, fondateur…), le soutien est plus symbolique ; il s’agit de s’associer à une initiative citoyenne d’intérêt général, tout en découvrant éventuellement un univers moins connu (les fablabs, les outils du web 2.0..), sans oublier la richesse du travail en réseau.

Un fablab, c’est quoi ?

La notion de Fab lab (contraction de l’anglais (en) FABrication LABoratory, traduction : laboratoire de fabrication) désigne un atelier composé de machines-outils pilotées par ordinateur pouvant fabriquer ou modifier rapidement et à la demande des biens de nature variés (livres, objets décoratifs, outils, etc.). Cela inclut les produits ne pouvant être fabriqués à grande échelle (pièces uniques éventuellement). Pour être appelé Fab lab, un atelier de fabrication numérique doit respecter la charte Fab lab[1], mise en place par le MIT. Les Fab Labs sont réunis en un réseau mondial très actif.

Ces coopératives du futur regroupent des inventeurs, informaticiens, designers ou artistes.

Ce que n’est pas l’Arche aux Innovateurs :

  • Un chantier d’insertion : les demandeurs d’emploi cibles de ce projet s’inscrivent (sont adhérents) de l’Arche aux Innovateurs comme ils s’inscriraient à une salle de sport, sans incidence sur leur condition administrative.
  • Une entreprise à but lucratif : les fondateurs et bénévoles ne sont pas rémunérés mais simplement remboursés de leurs frais liés à leur activité dans l’Arche Aux Innovateurs. Le solde net du compte de résultat est mis en report à nouveau et consacré au fond de roulement de l’Association.

 

En quoi un parcours dans l’Arche Aux Innovateurs aide t’il à retrouver un travail ?

  • L’innovation est partout, dans les discours, dans les programmes, dans les financements, mais aussi dans la tête des recruteurs ; passer du temps à se former sur le sujet, avoir des réalisations concrètes, connaître les fondamentaux de l’innovation ne peut qu’intéresser des recruteurs potentiels.
  • En outre, le réseau qui se développe est aussi une source de contacts.
  • Enfin, l’innovation par l’exemple est de nature à (re)donner confiance au demandeur d’emploi, dans ses capacités à co-inventer, co-réaliser, co-vendre, même s’il ne maitrise qu’une partie du processus.

 

Quel est le retour d’expérience existant ?

  • Les fondateurs se sont basés sur leurs expériences personnelles en terme d’innovation, de recrutement, d’insertion, de développement d’activités économiques pour monter le projet ; par contre, c’est un projet en émergence et les premiers bénéficiaires participeront bénévolement à son déploiement.
  • Les bénévoles font aussi valoir des expériences variées, couvrant tout ou partie du parcours. Les CV des fondateurs et bénévoles sont disponibles.
  • 11 équipes ont parcouru le parcours, et la mayonnaise a pris ! Sur les premières équipes, le taux de retour à l'activité est de 75% !